Randonnées

Articles archivés

L’hiver à Sörenberg

Créé par le 22 fév 2013 | Dans : Randonnées

Autour de Sörenberg : 10 km

L'hiver à Sörenberg dans Randonnées img_2649-225x300

J’espérais qu’il ferait assez beau. Mercredi 20 Février fut très mauvais, excepté durant 1 heure aux environs de 11 heures.

img_26522-300x225 hiver dans Randonnées

Je vous en ai rapporté quelques photos qui vous parleront, peut-être, de la beauté des paysages.

img_2653-225x300 montagne

Je me suis donc promenée sur les chemins balisés tout autour du village. Et j’ai réussi à parcourir 10km. Mais c’était, ce jour-là, dans le brouillard et l’humidité. Hélas.

img_2654-225x300 sörenberg

*

autour du Greifensee

Créé par le 22 fév 2013 | Dans : Randonnées

 

Autour du Greifensee dans le canton de Zürich

de Maur à Schwerzenbach

13km

autour du Greifensee  dans Randonnées img_26181-300x225

le lac et ses roseaux

En voilà une belle promenade à faire seul ou en famille ! En toute saison, c’est merveilleux.

Le Greifensee, au sud-est de Zürich, est un petit lac dont le tour fait 18km environ, soit une ballade de 4h 30, sans se presser. Le lieu est miraculeusement calme, loin de la foule et des voitures avec, aux deux extrémités du lac, une large zone de roselières, paradis des oiseaux et autres batraciens. Toute la zone est protégée, prédateurs et salisseurs, prière d’aller voir ailleurs !

img_26281-300x225 cigognes dans Randonnées

Je suis partie du village de Maur, la patrie du chimiste Werner Kuhn – spécialiste de la dégradation de la cellulose -,  en direction de Riedikon. Sur la droite, une colline boisée nous sépare du lac de Zürich et de sa cuvette. Face au promeneur enchanté se profile les Alpes glaronaises dans toute leur splendeur et sur toute leur longueur que j’évaluerais à une centaine de kilomètres. C’est beau. D’ailleurs, à un endroit stratégique un banc vous attend.

img_26211-300x225 hiver

le Greifensee en hiver

A petits pas, j’ai atteint Riedikon. Et là, il y avait foule. Mais pas celle à laquelle vous pensez.

img_26301-300x225 lac

A l’entrée du village, j’ai rencontré 5 cigognes qui se promenaient tranquillement dans un champ. Un peu plus loin, j’en ai rencontré une dizaine ainsi ainsi qu’un groupe d’une douzaine de hérons cendrés. Parmi les cigognes blanches, un individu tranchait par la couleur : il s’agit d’une cigogne noire qui s’est installée à demeure depuis 1997. Tous ces oiseaux devenus plus ou moins sédentaires attendent tranquillement que le pêcheur professionnel de Riedikon les nourrisse avec les résidus de sa pêche.

img_26411-300x225 montagnes

cigogne noire, cigogne blanche et hérons cendrés

Tournant malheureusement le dos  au panorama, j’ai continué mon chemin le long du lac. Le sentier y est toujours large et agréablement paysager. C’est un réel repos de s’y promener. Au bout de quelques kilomètres, c’est Greifensee, village connu pour son écrivain Johan Jakob Bodmer (1698-1783). Cette petite ville fut fondée par les seigneurs de Rapperswil dont on peut admirer le château datant de 1100. C’est une haute demeure dont on voit encore quelques très anciennes pierres de construction.

img_26462-225x300 oiseaux

le château de Greifensee

trois kilomètres plus loin, à la gare de Scherzenbach, ma randonnée s’est achevée.

*

Dans le Toggenburg : balade au Sellamatt

Créé par le 12 oct 2011 | Dans : Randonnées

Iltios (1350m) – Thurtalerstofel (1558m) – Iltios
sur l’Alp Sellamatt
11km 200

Il y a des jours merveilleux et inoubliables qui illuminent nos vies, qui irradient et nous perfusent de la force. C’est ce qui s’est passé l’autre semaine.

img2400500x375.jpg
Le Schafberg et le village de Wildhaus

Je savais que le temps allait changer et que l’automne, le vrai, allait finir par arriver. Avec ses pluies et son refroidissement. Alors, de bon matin, j’ai pris la voiture et me suis rendue dans une vallée que j’aime : le Toggenburg, dans le canton de Saint-Gall.img2403450x321.jpg
Les Churfirsten

Le Toggenburg est une vallée au nord-est de la Suisse. Longue de 59km, elle relie Wil à Gams. Elle est dominée, d’un côté, par le massif du Säntis et de l’autre par cette suite de sommets semblables aux crêtes d’une vague venue du fond des âges : les Churfirsten. Les paysans de montagne y font surtout de l’élevage et produisent de savoureux fromages. Les skieurs sont très gâtés en hiver et l’été le Toggenburg est un absolu paradis pour randonneurs. C’est une vallée dont je ne me lasse pas. Je suis sous son charme.

img2397338x450copie.jpg
Le sommet du Säntis

Prendre le train est cher et compliqué et nous, les randonneurs, passons un temps fou dans les transports. La voiture m’a permis d’arriver vers 10h 30 dans la vallée. Le soleil brillait, aucune brume ne gâchait la vue. Le parking d’Unterwasser était plein comme un jour de juillet. Chacun voulait encore profiter des rayons bienfaisants du soleil.

img2398338x450copie.jpg
Le Schafberg qui domine le village de Wildhaus

Le funiculaire monte à Iltios et là, dans ce merveilleux panorama, j’ai pris le chemin de droite qui se dirige vers le Klangweg, créé en 2003. Il s’agit d’une promenade prisée par moult promeneurs et en particulier par les enfants. 22 installations sonores peuvent être expérimentées par tout un chacun. Ces installations sont inspirées des instruments de musique traditionnels du Toggenburg.

De l’Alp Sellamatt je suis montée vers Zinggen puis, alors que j’avais la possibilité de prendre le Toggenburger Höhenweg ou le Sagenweg, j’ai choisi la facilité pour cause de douleurs au genou gauche. J’ai donc suivi la petite route goudronnée qui dessert les différents chalets d’alpage. Ce trajet est une vraie merveille, l’esprit et le regard peuvent se consacrer entièrement à la beauté du paysage. Nul n’est besoin de chercher la difficulté pour être heureux.

On longe, à gauche, l’Hinterrugg (2306m), le Schibenstoll (2234m), le Zuestoll (2235m) et le Brisi (2279m), tous sommets des Churfirsten.img2410450x338.jpg

De l’autre côté, c’est le massif monumental du Säntis et, au dessous les prés, les  fermes et les villages.

img2396450x338copie.jpg

Pour le retour, il est possible d’emprunter le Sagenweg ou de revenir par la petite route de l’aller.

img2411450x338.jpg
Le plateau de l’Alp Sellamatt

L’alpe est déjà jauni et les fleurs ont disparu, mais il est évident que ce plateau ensoleillé doit être un merveilleux jardin de fleurs rares et protégées au printemps.

Mardi 4 Octobre 2011.

Cartes : Swisstopo – 237T Walenstadt – 50.000ème

***

Au Baldeggersee

Créé par le 17 avr 2011 | Dans : Randonnées

Hochdorf – Gelfingen – Tannegg – Kleinwangen – Hochdorf

13km 600

img1965redim.jpg

Voilà encore une belle randonnée. Cette année où il fait si beau, c’est un bonheur de se promener ainsi le long de ce petit lac et sur ses hauteurs parmi les vergers en fleurs.

Le lac de Baldegg et le lac de Hallwil se trouvent tous deux dans la région du Seetal. « Lors du recul des glaciers, il y a 15.000 ans, ceux-ci laissèrent derrière eux, près d’Ermensee, une moraine qui forma un barrage infranchissable. Devant et derrière ce barrage d’énormes cuvettes se remplirent d’eau et donnèrent naissance au Seetal » ( Réf :Andreas Staeger – Revue SuisseRando – Mars 2011)

img1968redim.jpg

Il faut donc se rendre à Hochdorf, à une trentaine de minutes de Lucerne. Au sortir de la gare le marcheur est un petit peu déboussolé car il faut trouver le chemin. Celui-ci passe entre les grands immeubles de Manor (centre de formation). On arrive ainsi sur le bon sentier, il longe le Ron (ruisseau local) passe au large de Baldegg et épouse les courbes du lac jusqu’à Gelfingen. Tout est organisé pour le plaisir du marcheur. Un splendide sentier didactique avec de-ci de-là de petites mares à grenouilles. Malheureusement, malgré les efforts fournis, le lac est atteint d’eutrophisation. L’eau trouble manque d’oxygène. Ceci est dû au déversement de purin et de lisier directement dans le lac.

img1970redim.jpg

A Gelfingen, il est recommandé de monter jusqu’au château de Heidegg (www.heidegg.ch). Je n’y suis pas allée, préférant continuer ma route enchanteresse en direction d’Oberfeld, Tannegg, Kleinwangen et Feldheim.

img1972redim.jpg

Quelles merveilles que tous ces arbres fruitiers en fleurs ! Quels parfums subtils et délicats !

img1969redim.jpg

Je n’avais pas envie de m’arrêter, j’aurais voulu poursuivre mon chemin ensoleillé. Dans le lointain et dans une brume légère, les montagnes apparaissaient comme dans un rêve.
Portée par cette marche délicieuse, je ne sentais plus mon enveloppe corporelle.

Et pourtant… j’ai repris le train à Hochdorf…

Lundi 11 Avril 2011. 

img1973redim.jpg

Carte  – Swisstopo au 50.000ème : Rotkreuz – 235T

*** 

12345...9

La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume