De Stockhütte  à Niderbauen
Stockhütte (1276m) – Wandeli (1298m) – Winterschlen (1347m) – Geissbüel (1555m) – Winterhalten (1687m) – Niderbauen (1588m)
7km200 -  4heures

img1340recim.jpg

Nous étions un groupe d’amis partis pour une superbe randonnée. Il y avait des enfants, dont certains étaient relativement jeunes ; je ne conseille pas cette longue balade aux enfants. Il y avait de bons marcheurs et des lambins notoires comme dans tous les groupes.

img1342redim.jpg

Nous sommes allés nous garer à Emmetten au parking de Stockhütte. Brève et belle montée  en télécabine puis arrivée dans un magnifique paysage dominé par le Schwalmis (2246m).

img1324redim.jpg

Nous avons démarré relativement tard et je vous conseille d’arriver de bonne heure car il fait très chaud sur ce chemin qui longe les flancs du massif de l’Oberbauen. Comme nous étions encore en juin, j’ai pu photographier deux sabots de vénus (cypripedium calceolus), fleurs rares et protégées, à ne surtout pas cueillir,  appartenant à la famille des orchidacées. Le sabot de vénus est probablement la plus belle et la plus connue des orchidées d’Europe ; trop récoltée par le passé , elle a même disparue de certaines régions. Par ailleurs, nous avons rencontré des raiponces, des lotus alpins, des nigritelles, de grandes anémones blanches des Alpes, des gentianes de Koch et bien d’autres merveilles.

img1328redim.jpg

Le chemin est exceptionnel, calme et apaisant. Peut-être, comme nous, croiserez-vous des chasseurs sans arme, munis de jumelles, scrutant la montagne. De bon matin, ils avaient observé le déplacement des bouquetins.  Pour nous, il était trop tard, il faisait déjà trop chaud : nous n’avons rien vu. Bouquetins et chamois sont la récompense des lève-tôt.

img1329redim.jpg

Vers Geissbüel il y a une petite montée qu’il vaut mieux ne pas pratiquer vers midi…  et pour descendre vers Boden utilisez des bâtons pour vous aider. La descente est courte mais raide. Une rampe métallique vous aidera également. Pas de panique, ce n’est pas un problème, mais c’est la raison pour laquelle je ne conseille pas cette balade aux enfants.

Si par hasard vous avez faim ou soif, rendez-vous à l’Alp Tritt, au pied du Niederbauen.
Le fromage est bon, Le couple de fromagers est sympathique, l’apprentie fromagère qui vient de Genève pour la saison est charmante et tout le monde  parle français. Quant aux poules très domestiques qui courent sous la table, elles sont amusantes et gourmandes de vos croûtes.

J’espère que vous aurez savourez la diversité des paysages, la vue magnifique sur le lac des Quatre-Cantons,

img1345redim.jpg

sur l’Oberbauen

img1346redim.jpg

et sur le Niderbauen qui se grimpe – en prime – sans difficulté en une heure.

img1347redim.jpg

***