Karl Bodmer (1809-1893) : Le peintre des Amérindiens
Exposition du 8 Février au 9 Août 2009

Il est un beau petit musée au bord du lac de Zürich qui se nomme le NONAM (Nordamerika Native Museum – Indianer + Inuit Kulturen).nonam0005resize.jpg

Fascinée par la culture des autochtones en général et tout particulièrement par celle des nord-américains, je suis allée voir les lithographies réalisées par le peintre Karl Bodmer au cours du voyage de deux ans (1832-1834) qu’il fit avec le Prince Maximilien de Wied-Neuwied (1782-1867).

Le jeune Bodmer, alors âgé de 23 ans, fut engagé par le prince pour se joindre à l’expédition exploratoire des rives de l’Ohio, du Mississipi et du Missouri.

Il fut le premier peintre européen à rapporter de précieux documents représentant des indiens dans leurs atours ou dans leur vie quotidienne ainsi que des paysages encore inconnus. En 1830, l’américain George Catlin (1796-1872) avait rapporté 135 peintures de son voyage le long du Missouri. Les Européens n’en avaient pas encore eu connaissance.nonam0022resize.jpg

Les aquarelles peintes par K. Bodmer devaient être les premières à façonner l’image que l’Europe allait se faire des amérindiens. Ces œuvres demeurent encore aujourd’hui très importantes car elles sont un témoignage de ce qui fut et servent aux actuels autochtones dans la recherche de leur identité passée.

Ces lithographies sont des chef-d’œuvres édités en France par la Maison Arthus-Bertrand. La précision du trait leur donne un aspect de photographie ancienne. En regardant intensément chaque litho, j’ai eu la sensation de pénétrer dans l’image jusqu’à en faire partie. Par magie, j’étais devenue Saki, Musquake, Blackfoot, Mandan.

nonam0031resize.jpg

Ces hommes sont beaux et dignes ; au fond de leurs yeux se lit le rêve de ce qui fut. L’indignité et la sauvagerie est du côté des blancs.
Eux qui se sont acharnés à détruire une culture qu’ils ne comprenaient pas.

A lire : The American Indian (trilingue anglais-allemand-français)
Editions Taschen – collection Icons
Ce magnifique petit livre est en vente à la librairie du musée au prix de Sfr. 10.-

A suivre…

***