Toutes les espèces ont leur prédateur attitré, sauf l’homme. Il n’a comme principaux prédateurs que les armes et les grands épidémies, sans oublier… sa bêtise. Aussi s’en permet-il de belles !

Tout à l’heure ce fut le massacre à la tronçonneuse d’une haie inoffensive. Au diable donc ses petits locataires ! Qu’ils s’enfuient à tire d’aile et que les mulots aillent faire des galeries ailleurs.

« Toutes les valeurs sociales sont artificielles et au service de l’ego. » (Gary Snyder)

 

***

A suivre …